Faire une campagne d’emailing : les clés d’un marketing réussi

le 14 mai 2019

Ces dernières années, l’on constate une évolution grandissante de la quantité d’emails que nous recevons chaque jour, aussi bien dans un cadre personnel que professionnel. Devant cet afflux d’information, il est important pour éditeurs et annonceurs de ne pas se perdre au milieu d’une masse et de proposer un contenu de qualité. Dès lors, une première question se pose : quel outil choisir ?

Un marché de l’emailing éclaté

Le marché de la newsletter est surement parmi les plus concurrentiel du web : une recherche google “outil emailing” suffit pour se rendre compte de la guerre que se livre les plateformes (quasiment) toutes en SaaS. Bien sûr quelques leaders trustent une bonne partie du marché : Sendinblue, Sarbacanne, YMLP, Sendgrid, Mailjet, et surtout Mailchimp (et plein d’autres encore, mais faire une liste exhaustive prendrait trop de temps, et n’aurait que peu d’intérêt).

Des fonctionnalités assez standards

Tous font plus ou moins la même chose : ils proposent un éditeur en ligne de templates qui permet en drag-and-drop de déplacer ses blocs de contenus, d’alterner image texte et vidéo, d’utiliser des polices standards (mais aussi des webfonts), de tester les différentes versions de son email (desktop vs. mobile).

Ils proposent tous également une gestion de ses listes de contacts, intégrant de nombreuses variables (les “merge tags”, tel le publipostage que l’on pouvait faire sur Outlook, Excel et Word) en ayant la possibilité de créer des segments, sur la base de critères créés par l’utilisateur.

En termes de prix, c’est peu ou prou les mêmes ordres de grandeur, seul le système d’abonnement varie : l’un va facturer un crédit d’email, alors que Mailchimp par exemple prend en compte le nombre d’emails inscrits à dans sa base (ce qui en fait sans doute la solution la plus onéreuse, même si une version gratuite et complète est disponible sans limites)

Comment choisir son outil d’emailing ?

Qu’est ce qui fait qu’on préfère l’un plutôt qu’un autre ? Au delà de fonctionnalités d’intégration avancées que tous proposent plus ou moins, un retient notre attention depuis de nombreuses années : Mailchimp.

C’est d’abord sa simplicité d’utilisation qui nous séduit. En quelques clics, et peu de connaissances web, n’importe qui peut faire son premier envoi, avec un contenu assez épuré et propre.

Sa déliverabilité (capacité à remettre tous les emails dans la boîte de réception) fait aussi partie d’une des meilleures du marché (pas étonnant quand on sait qu’ils ont racheté Mandrill, spécialisés eux dans les emails transactionnels…).
La gestion des contenus elle est ultra précise, avec des serveurs performants permettant d’uploader son contenu et de maximiser le temps de chargement des images (sans compter l’éditeur photo intégré extrêmement poussé).

Mais ce que l’on préfère c’est les fonctionnalités avancées et ses capacités d’intégrations multiples : la création de popins facilement intégrable à son site; la possibilité de relier son backoffice et ses commandes, ce qui permet de générer des emails marketing automatiquement en fonctionnement du comportement utilisateur (les abandons de paniers par exemple).

Sa gestion des audiences elle est extrêmement poussée. Non seulement on peut synchroniser son CRM de multiples façons (spreadsheet Google dynamique, Salesforce, etc…), mais l’on peut également créer des audiences personnalisées en fonctions de multiples conditions que l’on peut créer soi même : par exemple, si l’on souhaite adresser un email à tous les clients ayant commandé sur les 12 derniers mois pour plus de 200€ mais n’ayant pas passé commande sur les 3 derniers mois, et n’ayant pas ouvert l’email du mois de février mais celui de janvier oui, etc…

Bien sûr c’est très bien de pouvoir faire cela, mais encore faut-il en avoir l’utilité et bien le faire.

Chez Actif Digital, nous vous accompagnons tout au long de la mise en place de votre stratégie d’e-mailing.

L’importance du contenu iconographique d’un site

Un site internet est avant tout un objet graphique, et l’image y a un rôle prédominant. Une recherche iconographique pertinente, en fonction de la cible et de la fonction du site, définira souvent sa qualité et son identité.

Lire l'article
Faire une campagne d’emailing : les clés d’un marketing réussi

Ces dernières années, l’on constate une évolution grandissante de la quantité d’emails que nous recevons chaque jour, aussi bien dans un cadre personnel que professionnel. Devant cet afflux d’information, il est important pour éditeurs et annonceurs de ne pas se perdre au milieu d’une masse et de proposer un contenu de qualité. Dès lors, une […]

Lire l'article
Activez
votre digital !

Parlez-nous de votre projet, nous reviendrons vers vous dans la journée :