10 conseils pour optimiser le référencement naturel de son site

le 24 janvier 2019

Le référencement/positionnement peut très vite devenir une technique complexe à comprendre et à pratiquer. Il existe néanmoins certaines règles de base à respecter afin d’optimiser la visibilité de votre site et de ses différentes pages. 

1.Optimiser vos balises et vos méta-données

Travailler le balisage d’une page pour son optimisation est une étape fondamentale pour réussir son référencement. En effet, c’est via une bonne optimisation et utilisation des balises de la page que l’on va disposer de l’angle « thématique ». Le but est d’inclure des mots clés thématiques parfaitement identifiés dans la structure du contenu.

La balise title

Elle doit contenir 70 caractères soit 8 mots maximum. Les mots clés cible doivent être le plus à gauche possible donc ne mettez pas le nom de votre marque à gauche mais à droite. Exemple : <title> Agence de web spécialisée en SEO | Actif Digital </title>

La balise title est affichée sur les pages de résultat Google elle doit être donc un minimum compréhensible par les internautes et pas simplement une suite de mots clés, au risque qu’elle ne soit pas cliquée.

La balise title est considérée par Google comme la balise qui qualifie la thématique de contenu de la page.

La balise meta description

Le contenu de cette balise est inutile en référencement, google n’en tient pas compte néanmoins elle permet d’augmenter le taux de clics sur les annonces et donc de bonifier le référencement de celles-ci.  La meta description se doit d’être incitative et d’apporter plus d’informations à l’internaute qu’en au contenu de la page de destination de votre annonce. Elle doit contenir en moyenne 160 caractères pour être entièrement affichée sur les pages de résultat de recherche (si celle ci est trop longue, elle sera

automatiquement tronquée par Google).

La balise keywords

Cette balise est obsolète. Google ne l’utilise plus en raison de trop d’abus dans le passé.

 

Les balises Hn

De <h1> à <h8>, ces balises titres permettent de hiérarchiser le contenu d’une page web. Les mots clés contenus dans ces balises sont considérés par Google comme des contenus donnant le thème de la page. Il est donc important de bien choisir les mots clés à intégrer dans ces balises afin de données les bonnes informations à Google.

Bien qu’il existe certaines exceptions à la règle, il est préférable de respecter la structure Hn, les balises doivent être placées en respectant les niveaux de hiérarchisation. Ainsi, on ne passe pas de H1 à H4 ou de H2 à H4. On fait H1 puis H2 ou H3 puis H2...

Il est fortement déconseillé de faire du spam de mot-clé en poussant par exemple  la densité d’un mot clé à plus de 3% dans les textes de paragraphe.

Ainsi, si les mots clés stratégiques sont cohérents, que le texte de la page est de qualité et que les url’s de la page contiennent les mots clés stratégiques… Alors le référencement de cette page est optimisé dans sa sémantique.

2.Rechercher des mots clés pertinents

Un site peu avoir des dizaines voir des centaines de mots clés stratégiques ou importants sur lesquels il est pertinent de se positionner. Il faut donc les répartir sur les différentes pages du site web. En effet, les mots clés stratégiques avec les volumes de trafic les plus importants seront affectés à la page d’accueil et aux pages de tête, les autres aux pages plus profondes.

Dès l’identification des mots clés, il est important de les cataloguer dans deux parties : les stratégiques et les autres. Cette liste nous permet d’identifier les mots clés stratégiques à répartir dans l’architecture du site et de réaliser ainsi un matching request page (liste des mots clés à travailler par page) et un plan de balisage ou nous pourrons travailler les balises de la page en fonction du ou des mots clés cible.

3.Créer du contenu unique et de qualité

Google veut indexer des contenus originaux à valeur ajouté. Des algorithmes traquent et mesurent les répétitions de textes, c’est ce qu’on appel du contenu dupliqué (il est donc tout à fait inutile de copier/coller du contenu sur un autre site pour vous l’attribuer en pensant faire du SEO).

Le volume de mots significatifs d’une page doit être au minimum de 500 mots, en dessous de ce volume, la page risque de ne pas avoir suffisamment de poids dans les algorithmes de positionnement. Il est néanmoins important de garder à l’esprit qu’une page doit traiter d’une thématique et d’une seule.

4.Créer une stratégie de linking performante

Le netlinking ou bien liens externes sont des liens posés depuis d’autres sites vers votre site. C’est liens sont indispensables pour acquérir un bon Page Rank (indice de notoriété Google). Le volume et la qualité des liens externes participent grandement à la crédibilité de votre page. Le signal pour Google est simple, plus votre page à de liens, plus en est digne d’être vue par d’autres internautes. Le netlinking permet de bâtir la crédibilité de vos contenus aux yeux de Google.

Obtenir des backlinks de qualité et naturel est difficile mais sans backlinks, il est impossible d’avoir un bon positionnement.

5.Optimiser le temps de chargement de son site

Le temps de chargement des pages web est un critère technique qui affecte les performances de référencement de votre site mais peu également nuire à l’expérience utilisateur. En effet, des études ont montrées que 4 internautes sur 10 quittent une page qui ne s’affichent pas au bout de 3 secondes. L’augmentation du trafic mobile n’a fait qu’accentuer l’importance de la vitesse de chargement des pages web. Il est il est donc impératif que vous vous donniez les moyens de diminuer le temps de chargement des pages de votre site. 

Quelques points à vérifier :

  • L’hébergement de votre site
  • Le poids des images / Adapter la taille du contenu à la fenêtre d’affichage
  • Les règles de chargement des différents langages web
  • Ne pas faire appel à l’excès aux redirections
  • Limiter le nombre de pluggins sur les CMS
  • Autoriser la compression
  • Exploiter la mise en cache serveu
  • Utiliser des scripts asynchrones

6.Opter pour un site responsif

L’utilisation des supports mobiles affecte grandement Internet et le Web, que se soit pour des raisons technologiques, ergonomiques ou graphiques et influence directement le développement des pages web pour ces supports.

Sur le plan positionnement, le fait d’avoir des pages compatibles mobile améliore grandement leur positionnement dans les SERP mobiles au détriment des pages web non adaptées. C’est le Google-bot mobile qui vérifie la compatibilité mobile des pages.

7.Utiliser les outils d’analyse Google (Analytics & Search Console)

Google Analytics vous permet de suivre les performances de votre site, l’ensemble de ces données récoltées vous permettent comprendre le parcours utilisateur et d’envisager de modifier le contenu de certaines pages afin de faciliter sa navigation. Il faut pour cela prendre en compte :

  • Le nombre de visiteurs de votre site
  • Le nombre de pages visités par sessions
  • La durée de sessions
  • Les typologies de pages visitées
  • Les pages de sorties
  • Le taux de rebond

L’analyse sémantique d’Analytics et de la Google Search Console vous permet de comprendre qu’elles sont les requêtes réelles de l’internautes. Autant d’informations qui vous donne des pistes d’ajout de mots clés ou même de création de pages dédiées.

8.Paramétrer correctement son site

Le référencement d’un site web demande certains paramétrages basique pour donner les bons indicateurs à Google.

Paramétrer le site map XML

Le protocole sitemap permet de faciliter le travail d’indexation des pages web. Le fichier sitemap est un fiochier xml qui recense toutes les pages du site à indexer, Url par Url. Malgré tout, le sitemap ne garantit pas que toutes les pages sont enregistrées dans l’index des moteurs, il s’agit simplement d’une aide très complète pour favoriser l’indexation.

Créer un fichier robots.txt

Le robots.txt est un fichier texte placé à la racine du serveur, il a pour but robots quelles

9.Utiliser les rich snippets

Les Rich Snippets permettent de mettre à disposition de Google des informations complémentaires lui permettant de comprendre au mieux les informations de votre page.

10.Eviter les erreurs 404

Les liens cassés ou mal remplis impliquent des erreurs 404. Elles sont très néfastespour le référencement, envoient un mauvais signal aux moteurs et génèrent un inconfort pour la navigation des internautes.

Il est conseillé d’avoir une page 404 optimisée, afin que l’utilisateur n’abandonne pas sa visite sur votre site.

Pour savoir si votre site contient des pages d’erreurs 404, vous pouvez analyser votre linking interne via la Google Search Console afin de réaliser des redirections 301.

 

L’importance du contenu iconographique d’un site

Un site internet est avant tout un objet graphique, et l’image y a un rôle prédominant. Une recherche iconographique pertinente, en fonction de la cible et de la fonction du site, définira souvent sa qualité et son identité.

Lire l'article
Faire une campagne d’emailing : les clés d’un marketing réussi

Ces dernières années, l’on constate une évolution grandissante de la quantité d’emails que nous recevons chaque jour, aussi bien dans un cadre personnel que professionnel. Devant cet afflux d’information, il est important pour éditeurs et annonceurs de ne pas se perdre au milieu d’une masse et de proposer un contenu de qualité. Dès lors, une […]

Lire l'article
Activez
votre digital !

Parlez-nous de votre projet, nous reviendrons vers vous dans la journée :